Comment soigner son microbiote intestinal ?

Les troubles digestifs sont un fardeau quotidien pour vous ? Il est fort possible que votre microbiote soit en mauvais état. Découvrez ce qu’est le microbiote et surtout, car c’est le plus intéressant, comment faire pour le renforcer.

Le microbiote, les bactéries vous aident !

Le microbiote est un ensemble de micro-organismes présents dans votre corps. Il se forme dès vos premières respirations sur la Terre. Le corps absorbe plein de bactéries qui viennent constituer un microbiote. En réalité, il y en a même plusieurs puisque vous avez le microbiote intestinal, le microbiote buccal et le microbiote vaginal.

Ils assurent le rôle de défenseur contre les virus et les maladies. Un microbiote intestinal qui fonctionne mal vous expose à des troubles digestifs comme la constipation, la diarrhée, les maux de ventre…

Bien souvent, on accuse la malchance ou des virus qui circulent trop en hiver. Cependant, si vous aviez pris soin de votre microbiote, il est fort possible qu’il vous aurait permis d’éviter ces tracas.

Comment prendre soin de son microbiote ?

Tout d’abord, ce n’est pas parce qu’il s’agit de bactéries que cela veut dire qu’il faut ingurgiter de mauvaises choses pour le soigner. Dans le monde moderne, nous avons trop souvent tendance à imaginer qu’une bactérie est toujours mauvaise. C’est faux !

Au contraire, évitez les mauvais aliments. S’il est normal de consommer quelques produits industrialiser, il ne faut pas que cela soit le cas pour tous vos repas. L’excès de féculents est également à éviter, tout comme la viande issue d’élevages classiques ou les produits laitiers.

Des prises trop fréquentes de médicaments sont également mauvaises pour votre microbiote intestinal. Un antibiotique ne doit servir qu’à comprendre les virus qui sont trop durs à guérir seulement via votre corps. Une grippe se soigne par des antibiotiques, de même qu’un problème de santé important.

Cependant, aujourd’hui, ils sont vus comme un accompagnateur de nos vies. Nous consommons des pilules au repas comme si c’était normal. Or, ces antibiotiques réduisent vos bactéries sans se soucier s’il s’agit de bonnes ou de mauvaises bactéries. Vous imaginez maintenant très facilement leur impact sur votre microbiote.

Si vous êtes victime de troubles digestifs, limitez la consommation d’alcool, de café ou de boissons gazeuses. Elles ont un impact sur votre flore intestinale.

Maintenant que nous avons vu tous les mauvais élèves, voyons les bons ! Comme vous devez vous en douter, les produits naturels comme les fruits et les légumes sont les bienvenues dans votre routine alimentaire. Ils possèdent des nutriments qui font du bien au microbiote, mais aussi à l’ensemble de votre corps.

Dans vos repas, ajoutez des probiotiques et des prébiotiques. Ces termes barbares regroupent des plats comme la choucroute, le kéfir, le miso, l’ail, la carotte…

Si vous avez une véritable carence que ces aliments ne comblent pas, ou que vous ne pouvez pas manger ces légumes, sachez qu’il existe des probiotiques en pharmacie. Il s’agit de compléments alimentaires. Ils sont très efficaces, notamment après une cure d’antibiotiques qui a affaibli votre microbiote

La réponse à ce problème vous a été proposée par :

Pileje

37 quai des grenelles – 75738 Paris Cedex 15

Mail : contact@pileje.com