Ventre lourd : comment faire pour l’apaiser ?

La sensation de ventre lourd est vraiment un fardeau. Même si d’autres mots n’apparaissent pas comme une diarrhée ou des vomissements, la gêne est là. Impossible de bouger comme on le veut, tendance à ne rien faire, peur que la situation empire…

La sensation n’est pas toujours le résultat de repas trop conséquents. Cela peut être lié à de mauvaises habitudes alimentaires, mais pas que.

Que mangez-vous ?

Tous les aliments ne sont pas égaux pour la digestion. Ainsi, des plats à base de viande rouge sont souvent lourds pour votre estomac puisque la digestion est difficile. C’est la même chose lors d’abus de produits laitiers alors qu’ils sont souvent recommandés.

L’heure de vos repas et la façon dont vous les ingérer importent tout autant. Ainsi, si vous travaillez tard et mangez à 22h, juste avant de vous coucher, un repas classique reste trop lourd pour votre estomac et peut entraîner des problèmes pour dormir.

Les personnes qui mangent trop rapidement sont sensibles aux problèmes intestinaux. Leur estomac doit absorber rapidement une grande quantité de nourriture.

Il est donc primordial d’avoir une alimentation variée, avec des fibres, de manger à des heures fixes et de mâcher tous les aliments.

Que faites-vous de vos journées ?

Faire du sport n’est pas uniquement bon pour éliminer les graisses. Les mouvements lors de la pratique d’une activité physique sont bons, notamment contre la constipation, un mal qui finit souvent en sensation de ventre lourd.

Pour autant, faire du sport juste après un repas a des effets négatifs car vous perturbez le cycle de la digestion.

La sédentarité excessive est mauvaise, encore plus si vous êtes constamment plié sur votre chaise pour travailler.

D’autres éléments peuvent venir perturber votre ventre comme le stress, l’énervement, la tristesse… Si vous vivez une situation difficile (deuil, perte d’un emploi, rupture amoureuse…), votre état général peut être perturbé.

Comment faire pour aller mieux ?

Un esprit sain dans un corps sain est la clé. Évidemment, cette phrase est belle, mais très dure à atteindre.

Une bonne alimentation est une base, ainsi qu’une vie équilibrée. Vous devez sortir, bouger, sans excès.

Si malgré tous vos efforts, vous n’arrivez pas à aller mieux, envisagez des compléments alimentaires comme les probiotiques. Ils sont naturels puisqu’il s’agit de nutriments concentrés que l’on retrouve dans des plats comme la choucroute. Ils oeuvrent sur votre microbiote intestinal et soulage donc une grande partie des maux de ventre.